En ski alpinisme, pourquoi te spécialises-tu en Vertical Race?

Pour deux raisons essentiellement: le manque de temps (pour skier, pour travailler les parties techniques d’alpinisme et les changements) et l’envie de préserver ma santé. Les descentes en compétition sont synonymes de dangers, les épreuves montées-descentes sont très coûteuses en énergie.