Bonnes résolutions

Le vrai courage

Ne pas pousser les limites au-delà du raisonnable 

La région de Nendaz propose sans doute un des meilleurs espaces de liberté de hors-pistes des Alpes. Aussi bien au-dessus de Haute-Nendaz que de Siviez, on trouve en effet des dizaines de pentes -dont certaines sont très engagées et engageantes- accessibles avec les remontées-mécaniques. Plan-du Fou, Dent de Nendaz, Dents Rousses, Mont-Fort, Bec des Etagnes, Greppon Blanc, etc. en sont des exemples.

Quand je courrais, j’étais donc aux premières loges pour m’entraîner dans ces montagnes paradis du freeride. Pourtant, je m’y risquais très rarement. Pourquoi ? Premièrement, quand on est fortement engagé professionnellement, le temps manque au quotidien. Deuxièmement, préserver ma sécurité et ma santé ont toujours été ma priorité. Ma philosophie ? Me faire plaisir sans braver les interdits pour une excitation passagère ou m’octroyer des avantages. Concrètement, cela signifie : pas de hors-pistes sauf en principe, pas de dopage, pas de risques inconsidérés en descente (y compris en course), pas de multiplication des compétitions. Bref, je n’ai jamais aimé jouer avec le feu. Du reste, le domaine de Nendaz/4Vallées offre de nombreux itinéraires à skis (hors-piste sécurisé) qui permet de faire du ski extraordinaire en toute sécurité : pourquoi chercher plus loin ?

 

Le vrai courage, c’est savoir renoncer

Cela m’est aussi arrivé de manquer de courage. Je me souviens d’un championnat du monde de ski alpinisme dangereux, dans la région de Cuneo. Il avait neigé abondamment deux jours avant et le site était balayé par des tempêtes de vents. Avant le départ, qui fut d’ailleurs retardé à deux reprises, j’avais tenté de persuader les officiels d’annuler l’épreuve. Sans succès. Sans avoir le cran de renoncer, je suis parti la boule au ventre et paralysé par la peur. Pendant l’épreuve, une avalanche emporta des dizaines de coureurs, officiels et spectateurs. Grâce à l’efficacité des secours présents sur place, seuls quelques blessés légers furent à déplorer.

http://lci.tf1.fr/monde/2006-03/italie-avalanche-balaye-epreuve-ski-4899369.html

 Cet épisode me servit cependant de leçon : quand on ne la sent pas ou qu’on n’y croit pas, il faut savoir renoncer. Ce que j’ai fait à maintes reprises, en renonçant par exemple à des courses peu contrôlées et aux classements parfois grotesques comme Sierre-Zinal.  Aujourd’hui plus que jamais, je ne me mets pas non plus en danger dans la nature. Je tire bien plus de fierté de ma capacité de renoncement qu’aux victoires et médailles que j’ai pu obtenir.

 

Ma dulcinée lors du derby entre le FC Séville et le Bétis...

Autres plaisirs

Je m’entraîne encore pour me changer les idées et me maintenir en forme. Mais les vrais bonheurs sont ailleurs, dans le partage. Certes, mon job me permet d’assouvir ma curiosité insatiable en visitant régulièrement d’autres destinations. Mais aussitôt que trois jours de congés se profilent,  Béatrice et moi partageons la découverte d’autres horizons. Fin novembre, c’était l’Andalousie des villes (Séville, Cordoba, Granada, Malaga) et des montagnes de la Sierra Nevada. Ces moments de bonheur partagé ne trouvent pas d’équivalent dans les sports, surtout individuels.

 

Avec ma dulcinée à l'Alhambra de Grenade

Bonne année !

Sébastien

 

 

Je ne suis pas en mesure de répondre à vos nombreuses sollicitations (non publiées). Merci de votre compréhension.
Sébastien 16.01.2014 19:29
Tu as raison, Seb!
Mais toi tu es un big talent!!!
Alexandre 13.01.2014 11:13
On m'a déjà interpellé au sujet de ses variations de résultats à plusieurs occasions.Visiblement, les gens se posent des questions.
Des amateurs à la semi-retraite comme Jean-Daniel Masserey ou retraité mais entraîné comme moi (malgré mon âge et une absence de compétition depuis 4 ans) auraient certainement terminé devant lui.
Sébastien 11.01.2014 12:48
que penser de florent troillet qui échoue à la 15e place aux championnats suisses?!! a-t-il été piqué par la mouche tsé-tsé?
sceptique 10.01.2014 23:35
Quelle chance tu as de motiver ta "dulcinée" pour les matches de foot! Moi, je n'y arrive toujours pas :-)
Bernard, l'entraîneur des A1 10.01.2014 11:44