De bons contacts avec mes concurrents

Quelques rares exceptions

 Souvent, on me demande quels sont mes amis dans le monde du sport. Pas si facile de répondre, parce que la notion d’amitié est précieuse et souvent abusivement utilisée. Dans la vie, on ne devrait pouvoir compter les vrais amis que sur les doigts d’une main, et encore. « Ami » est souvent maladroitement utilisé en lieu et place  de « copain », deux significations pourtant très différentes. C’est pourquoi je préfère, de manière générale, parler de gens qui me sont proches, voire qui me sont chers. Ou alors de copains.

Beaucoup de respect pour l'émérite et reconnu professeur de tourisme Hans-Ruedi Müller,
aussi Président de Swiss Athletics. Du respect mutuel aussi avec les dirigeants du sport !

L’humilité est la règle

Dans des sports mineurs comme la course à pied ou le ski alpinisme, la plupart des athlètes de haut niveau sont modestes et respectueux. Les rapports entre compétiteurs sont donc souvent de bonne qualité, en tout cas c’est l’expérience que j’en ai faite. Profitant du manque de connaissance des media et du public, c’est vrai qu’il existe l’une ou l’autre exception qui pratique l’autopromotion exagérée auprès des journalistes, quitte à enjoliver ses performances et ses résultats. Les seuls avec qui je n’ai aucun atome crochu sont d’ailleurs précisément ceux-là, qui mentent ou trichent. Ceux qui trichent mentent par définition et ceux qui mentent trichent très souvent. Dès que je me sens trompé, je romps les contacts (et le fais savoir). Combien de fois est-ce arrivé dans le monde de la compétition ? 4 ou 5  fois, pas plus. Malheureusement, de ce petit nombre, un seul a été démasqué lors d’un contrôle antidopage jusqu’à présent.

Aussi le hasard des rencontres

Avec tous les autres que j’ai croisés dans les compétitions, les contacts furent toujours sympathiques. Impossible donc de citer un tel ou un tel plutôt qu’un autre. Le hasard des rencontres conditionnait aussi un peu les choses : lors de mes derniers championnats de Suisse de course à pied, je me souviens d’un échauffement avec un coureur régional qui finit, ensuite, près de 20 minutes derrière moi : depuis lors, nous sommes restés en contact.

 

Une séance enrichissante avec un sportif de la région

De belles relations

Aujourd’hui, certains anciens adversaires ou collègues prennent occasionnellement de mes nouvelles. Quelques-uns d’entre eux - soit voisins, soit de passage dans la région - pour partager un entraînement et boire un pot : rien qu’au mois de septembre, j’ai ainsi eu la visite d’un marathonien de valeur internationale, d’un vainqueur de la PDG et d’un espoir de la région qui vient de battre son record sur 3000m. Au programme : une petite sortie d’une heure environ, suivie d’un moment de convivialité, soit ce que vit la plupart des gens. Sans flonflon ni trompette.

 Je recommande d’ailleurs à tous de privilégier le plaisir avant tout. Aujourd’hui, j’en ai plus sans compétition et sans me prendre la tête à cause des quelques moutons noirs qui trompent leur entourage, leur fédé, les media et le grand public.

 

Sébastien

 

 

 

 

Salut Seb,
Je me joins à tous ces commentaires. Tu as toujours été un modèle non seulement par tes performances mais aussi par ton humilité, ta disponibilité et ton courage.
Amitiés
Marco 19.10.2012 15:33
Bonjour,
Avec toutes les combines que traverse le sport, je trouve que tu as raison d'éviter de côtoyer ceux qui te paraissent malhonnêtes. Et tu es courageux de faire comprendre à qui tu penses. Il y a assez de bons gars intègres parmi les populaires et les champions!
Sophie 15.10.2012 17:32
Salut Seb,
Je voulais juste te remercier pour les conseils que tu m'as donnés en prenant du temps pour un populaire comme moi. Au moment où le sport est marqué par l'emprise de l'égoïsme, cela fait chaud au coeur de voir qu'il existe des personnes aussi généreuses que toi. Merci et bonne chance pour le futur!
Dédé 10.10.2012 09:24
Hello le baron,
Tous ceux qui te connaissent t'apprécient, y compris parmi tes anciens adversaires:-)
Tu as parfaitement raison de faire savoir pourquoi tu n'apprécies pas une minorité de compétiteurs pourtant populaires. Parce qu'ils manipulent tout le monde avec leur tromperie... Enfin pas tous, les athlètes de haut niveau arrivent parfaitement les identifier!
@+++
Nati 08.10.2012 14:43
Hallo Sébastien,
Partager un moment de convivialité sans prise de tête? C'est l'essentiel, tout à fait d'accord avec toi. Tout le reste est secondaire.
A +
Stéphane 08.10.2012 10:56
Salü Sebastian
Du bist seit eh und je ein super Athlet. Immer gut für Ratschläge und jederzeit trotz der tollen Erfolgen bescheiden geblieben. Super!
Lieber Gruss
Andy 05.10.2012 15:31