Contrôles inopinés

Les contrôles inopinés doivent être intensifiés afin de décourager ceux qui sont tentés.

Grâce aux résultats de niveau international que j’ai pu chaque année obtenir, j’appartiens depuis des années au groupe-cible des sportifs soumis aux contrôles antidopage qui ont l’obligation de respecter un certain nombre de conditions supplémentaires:

  • En plus des contrôles pratiqués en compétition, ils peuvent être convoqués à des contrôles hors compétition.
  • Ils sont soumis à une obligation de communication des lieux où ils se trouveront selon toute vraisemblance.
  • Ils sont soumis aux dispositions en matière d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT).
  • En cas de retrait ou de retour à la compétition (come-back), ils doivent en règle générale avoir été réintégrés au moins depuis une année à un groupe-cible d’athlètes soumis à contrôle avant de pouvoir participer à des compétitions internationales élite.

Les contrôles hors compétition ne peuvent être effectués de façon efficace que si les autorités responsables disposent de suffisamment d’informations au sujet des disponibilités et des lieux de séjour des sportifs concernés. C’est la raison pour laquelle obligation a été faite, à ceux qui font partie du groupe cible des sportifs soumis à contrôle, de fournir tous les trimestres des informations en la matière, conformément au chiffre 1.4.1 des Prescriptions d’exécution relatives au Statut de Swiss Olympic concernant le dopage.

Ces prescriptions sont, pour l’essentiel, reprises des « Directives réglant les informations sur la localisation des sportifs » (« Athlete whereabouts information guidelines ») de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Un certain nombre de fédérations internationales appliquent des procédures analogues. Les sportifs qui ne font pas partie du groupe cible ne sont pas soumis à l’obligation d’annoncer leur lieu de séjour.
Les formulaires doivent être remplis avec précision et envoyés au secrétariat de l'Antidoping Suisse en temps voulu, à savoir
jusqu’au 15 décembre (1er trimestre),
jusqu’au 15 mars (2e trimestre),
jusqu’au 15 juin (3e trimestre) et
jusqu’au 15 septembre (4e trimestre).

http://www.dopinginfo.ch/fr/dmdocuments/Aenderungsformular%20Ortsangaben%20f.doc 


Antidoping Suisse
Case postale 606, 3000 Berne 22

A quelle fréquence es-tu contrôlé ?
Quand es-tu susceptible d’être contrôlé ?
Les contrôles inopinés sont-ils réguliers ?
Que penses-tu de compétiteurs (Christian Charrière ou Daniel Paradis par exemple) qui ont refusé de se soumettre à un contrôle?
Penses-tu que les contrôles sont efficaces ?
L’équité sportive est-elle garantie dans le sport de compétition actuel ?
Que penses-tu des contrôles lors des courses populaires ?