Et dans d’autres sports ?

J’ai beaucoup apprécié le hockeyeur canadien Wayne Gretzky, qui a longtemps dominé ce sport. L’optimisme de l’américain Mohamed Ali avec le Parkinson est remarquable aussi. L’autrichien Hermann Meier m’impressionne également : il a encore été capable de gagner en Coupe du monde après son grave accident, en concourant sur une jambe et demie !

Cependant, il n'y a pas d'athlète parfait. Tous sont battus un jour ou l'autre.

De manière générale, j'ai une préférence pour les sportifs qui sont modestes et qui ne recherchent pas la gloire, la notoriété et/ou l'argent. De plus j'ai constaté que la probabilité d'avoir des athlètes propres est plus grande parmi ceux qui ne recherchent pas les projecteurs à tout prix, même si cette règle n'est pas immuable.