Enfin de vraies vacances

Et de nouvelles expériences enrichissantes

Enfin de vraies vacances

Quel plaisir que de pouvoir apprécier enfin de vraies vacances ! Pendant des années, je cumulais ma fonction professionnelle avec la compétition, avec une discipline de vie très stricte. Alors, les quelques semaines de repos annuels étaient avant tout consacrées aux Championnats internationaux et autres compétitions, avec 2-3 jours pris par ci et par là. Depuis mon retrait les séjours de découvertes, sans stress aucun, s’allongent. Et le ravissement aussi ! Parmi les dernières destinations parcourues, on y trouve des destinations aux profils tourmentés et paysages magnifiques, propices aux sports que je pratique. Mais aussi des villes qui proposent des richesses architecturales et activités culturelles de grande qualité.

 

Ici à l'Allianz Arena où joue le Bayern de Munich: un spectacle magnifique

En spectateur curieux

Si je parcours quotidiennement tous les résultats sportifs, je ne regarde plus – et depuis très longtemps  - les sports d’endurance. Le dopage dans ces disciplines sportives, que je dénonçais déjà vivement en tant qu’athlète, a détourné mon intérêt vers d’autres sports : football, hockey sur glace, boxe et MMA prioritairement, parfois aussi ski et tennis. Les derniers évènements auxquels j’ai assisté en live ? Des parties du championnat national de hockey sur glace et des matches de football à Stuttgart, Madrid et Munich : malgré les enjeux financiers colossaux, j’y éprouve du plaisir. J’en apprécie autant le décor, dans des stades magnifiques, que la pureté de certains gestes techniques… sans me soucier trop du vainqueur et du vaincu.

Ces villes ont l’avantage de proposer aussi de nombreuses activités, sans oublier le shopping, les cafés et terrasses. Comble du bonheur, je partage tous ces moments privilégiés avec ma dulcinée !

Découvertes en Suisse aussi

Dès le printemps, nous profitons parfois d’escapades en Suisse le week-end. Ce pays, aux contours si diversifiés,  propose tellement de beaux panoramas et d’attractions qu’il est difficile de s’ennuyer. D’ailleurs, si je devais retrouver un dossard un jour, cela serait sûrement  pour découvrir un parcours inconnu dans une région qui ne m’est pas familière…

Sébastien

 

hello
je suis en symbiose avec toi,je trouve que les journalistes du nouvelliste sont nul,j'ai lu l'article sur Ancay Tarcis qui voulait etre le lievre au marathon de zurich mais voulait finir la course...3mn50 le km et il abandonne apres 10km (il voulait faire le lievre pour les valaisans...?)Quelle fut pas ma surprise le mardi quand j'ai lu l'article sur la course aucune trace de notre Tarcis,lui qui voulait profiter de ça retraite,c'est le seule coureur au monde qui annonce ça retraite une annee avant?Il merite une tribune libre dans ls NF.Tu as une meilleure plume que moi.
sabine L. 26.04.2012 09:41