Des leçons pour la vie

Que retenir de cette "carrière sportive"?

 De beaux achèvements 

Ce comeback, après une bonne douzaine d’année de dilettantisme sportif, m’a apporté bien plus de réussite que je n’aurais même osé imaginer. Quelques exemples :  

  • De multiples consécrations nationales
  • Des médailles acquises en individuel ou par équipe lors de championnats européens et mondiaux
  • La réalisation à 12 reprises d’un Top 10, en classement individuel, lors d’un championnat européen ou mondial
  • La satisfaction d’avoir été par deux fois champion national, dans deux sports différents, la même année
  • Celle d’avoir remporté les 17 dernières courses populaires (hors championnat officiel) que j’ai disputées
  • Celle d’avoir fait partie des cadres de Swiss Athletics et du Swiss Team de ski alpinisme pendant six années consécutives, avant de choisir, il y a peu, d’y donner ma démission volontairement
  • La nomination de candidat au titre d’athlète suisse de l’année en 2009, honneur que Swiss Athletics n’avait jamais fait à un coureur de montagne.

Une philosophie malheureusement en voie de disparition

En décidant de reprendre l’entraînement à 34 ans, j’avais les idées limpides quant à la place du sport dans ma vie, celle d’une passion profitable à mon équilibre physique et psychique. Cela veut dire à peu près ceci :

  • Le sport comme hobby, en place secondaire à côté d’une activité professionnelle pleine et exigeante
  • De fructueux échanges avec d’autres sportifs au gré des rencontres
  • Des conseils prodigués à ceux, notamment des jeunes, qui me le demandent
  • Le refus de toute forme de sponsoring et d’argent avec le sport
  • La dénonciation du dopage sous toutes ses formes
  • Des avis clairement exprimés sur toutes les dérives du sport, sur la triche notamment.

A l’avenir je continuerai à pointer du doigt où cela fait mal, aussi dans mes news, n’en déplaise à certains fanatiques aveugles ou/et naïfs.

Et je continue à m’entraîner tous les jours, car j’adore cela…

Des découvertes extraordinaires

Cette période de compétition au plus haut niveau m’a apporté des éléments inattendus, comme par exemple :

  • L’apprentissage de nouvelles cultures, en ayant couru et aussi rencontré des athlètes de pointe de tous les continents
  • Des visites de destinations méconnues, en Suisse alémanique, en Europe et ailleurs
  • Des liens amicaux avec de grands sportifs de divers pays
  • L’exploration et l’exploitation de ma force mentale, forgée au cours des années.

Grâce au sport de compétition, je me sens solide comme un roc, ce qui m’est très profitable dans la vie de tous les jours et lors de mes activités professionnelles. Là aussi on y rencontre des réussites et des échecs. Là aussi il y a des personnes honnêtes et d’autres moins. Merci au milieu de la compétition de m’avoir aguerri de la sorte. En pleine santé et heureux, je regorge de projets.

Sébastien  

Bonjour,
Je tenterai de vous répondre sur votre adresse privée. En attendant, je me réjouis de votre progression.
Bien du plaisir à l'entraînement!
Sébastien 09.06.2011 11:37
Bonjour,
Je suis depuis 2 ans vos conseils et l'année dernière j'ai fait un bon sierre-zinal en 3h11'.
J'ai diminué la durée de mes entrainements en privilégiant la récupération et il y a 2 mois, malgré tous ces efforts, mes pulsations au repos et à l'entrainement facile étaient de plus en plus bases, ce qui est un bon signe, mais également en série et en course de 20 min. à fond en montée. Je n'arrivais plus à atteindre mon maximum qui est à 189, malgré un temps similiaire, j'arrivais à peine à 180. Après avoir fait ce constat, je me suis plus reposé et mes pulsations sont remontées lors des intensifs à mon seuil maximum.
Est-ce là un signe de fatigue ?
Merci pour vos conseils
Alexandre Paul 03.06.2011 13:38
Hallo Sébastien!

Wäre es möglich, dir ein Paar Fragen zum Berglauftraining zu stellen?
Ich bin beim flachen Laufen (asphalt) oft verletzt und möchte mich auf Berglauf konzentrieren, da es mir mehr freude macht.

Schade, dass du dieses Jahr nicht in Adelboden gelaufen bist und dass du nun mit dem Leistungssport aufhörst!

Vielen Dank für deine Antwort
Manu 24.10.2010 16:11
Salut Seb,

Je trouve que ta polyvalence est impressionnante. Non seulement tu as été compétitif au niveau international en course à pied de montagne et en ski alpinisme mais, en plus, tu t'es classé 8e et meilleur suisse à Morat-Fribourg il y a 3 ans, une discipline qui n'est pourtant pas la tienne.
Ton ami Robert 27.09.2010 19:47
Florent Troillet qui arrête à 29 ans? Un gros manque pour le ski-alpinisme et les valaisans.
Sébastien Epiney qui stoppe sa carrière internationale? Une grosse perte pour le sport romand: il est l'un des rares suisses à faire partie des meilleurs au monde dans deux sports différents, un exemple en termes de régularité, de niveau de performance et de valeurs.
Luca 24.09.2010 08:24
Au petit berger basque:
Merci pour votre sympathique message. Pour vos questions, c'est bien volontiers: je suggère de me les envoyer comme un commentaire, avec votre adresse email que je ne publierai pas sur le site. Je vous répondrai alors en direct.

A Ruth, Carole, Walter, Paul, Marc-Olivier et Xavier:
Merci pour vos compliments, tous plus immérités les uns que les autres:-)
C'est vrai que je suis entier et passionné, toujours franc dans ce que je fais et dis.
Sébastien 21.09.2010 09:57
Salut,
Je te félécite pour ta carrière très intéressante physiologiquement, j'entends par la diversité des activités et des épreuves (Temps, Intensité...).
Je pense que l'on devrait se pencher plus sur des athlètes comme toi
car la lutte contre le dopage doit passer par la méthodologie d'entraînement, ce que tu as fait avec brio (et courage biensûr).
Je te souhaite une bonne suite et espère que tu continueras a être actif dans le sport car il faut absolument des gens entiers comme toi.
Xavier JOLIS 21.09.2010 09:09
Sincères félicitations pour votre carrière internationale dans deux sports différents, réussite très rare, voire unique dans le paysage sportif romand. Vous avez été un modèle de constance et de régularité, aussi bien en international que lors de courses populaires (17 victoires consécutives !). Sans doute que votre philosophie du sport (notamment sans sponsors ni attaché de presse) vous préserve d’une médiatisation qui vous gênerait, en tout cas c’est ce que je comprends et ce que j’apprécie le plus chez vous. Les rois du village qui recherchent les titres dans la presse –que vous dénoncez aussi d’ailleurs- tout en étant loin de votre niveau feraient bien d’en prendre un peu de graine.
J’espère vous revoir au départ d’une course populaire dans le futur.
Marc-Olivier 20.09.2010 16:56
Bravo, cher Sébastien, pour ta carrière.
C'est un enrichissement personnel d'avoir pu faire ta connaissance.

Que du bonheur pour l'avenir.

Walter avec Carole
Walter avec Carole 20.09.2010 11:49
Bonjour monsieur, je suis moi aussi coureur a pied et j'ai vraiment adorer votre site. Félicitation pour tout vos résultats. Serait-il possible à l'avenir de vous poser quelques questions sur l'entrainement en montagne ? merci d'avance.
un petit berger basque 16.09.2010 08:41
Bravo pour tes réussites et ta philosophie du sport.
Féliciter les méritants comme tu le fais, aussi tes adversaires, est noble. Dénoncer les dérives du sport et ceux qui y participent, comme tu le fais aussi, est courageux.
Tu ne peux pas avoir que des copains mais tu as gagné l'estime des sportifs honnêtes, compétiteurs de haut niveau ou populaires comme moi.

Tout de bon!
Paul B. 15.09.2010 20:15
Lieber Sébastien

Du warst ein herausragender Sportler und ein feiner Mensch. Deine Sportskarriere ist Vergangenheit, ein feiner Mensch wirst Du bleiben! Auf Deinem weiteren Lebensweg wünsche ich Dir von Herzen alles Gute.

Mit sonnig-herbstlichem Gruss aus dem Saanenland
Ruth Oehrli, Gstaad 14.09.2010 20:52