Pierre Délèze

Un exemple de pur talent

Le coureur le plus talentueux du Valais

Pierre Délèze est le plus grand coureur à pied que le Valais n’ait jamais connu. C’est aussi l’un des plus illustres de notre pays. Surtout, c’est l’expression d’un talent brut qui s’oppose radicalement à la plupart des athlètes d’aujourd’hui trop souvent programmés et encadrés au quotidien d’un staff médical. Il est utile de rappeler aussi que Pierre aimait la fête et n’était pas vraiment du genre méticuleux : d’ailleurs, il n’allait voir un médecin que lorsqu’il était blessé… et encore, uniquement sous la contrainte, paraît-il!

 

Les débuts

A 14 ans, un peu par hasard car il pratiquait le football et le ski, il participa à sa première course et prit… son pied ! L’année suivante, il gagna la course de Noël à Sion. A 16 ans il fêta son premier titre de champion suisse : chez les Cadets sa progression fut époustouflante et son talent subjugua les spécialistes. A 19 ans il termina 4e aux mondiaux de cross en Juniors et 3e sur 1500m aux européens. A 21 ans, il rivalisait déjà avec les meilleurs au monde sur 1500m.

En Juniors, il réalisait 3’41’’80 sur 1500m : c’était en 1977 ! Il a fallu attendre 30 ans pour qu’un autre valaisan, Maxime Zermatten qui dut malheureusement cesser la compétition, s’en rapproche au même âge (3’49’’03). Sur 3000m en Juniors, Pierre a couru en 8’02’’49, moi loin derrière en 8’22’’15 et on ne compte aucun autre junior valaisan en moins de 8’30'' ces 25 dernières années !

 

La carrière

Pierre a remporté six victoires dans les meetings de Grands Prix dont une à Zürich et deux à Lausanne. Il appréciait beaucoup les courses sur route, spécialement celles en circuit dans les villes, estimant que l’ambiance, pendant et après la course, y était extraordinaire. Il en a gagné une bonne centaine (Sion, Bulle, Bâle, Escalade de Genève, etc.), parfois devant l’élite mondiale. Il a participé à 3 Jeux Olympiques sur 1500m et 5000m et différents Championnats du monde, se classa à plusieurs reprises au pied du podium (4e aux Championnats du Monde de 5000m par exemple). A 35 ans il termina sa magnifique carrière en fêtant encore deux titres nationaux sur 5000m et semi-marathon.

Progression sur 1500 m

Récemment, j’écrivais qu’il fallait du temps pour progresser quand on s’approchait du plus haut niveau. Pierre en est la preuve vivante : il a battu le record suisse du 1500 m en quatre étapes successives, améliorant son premier record de 5 secondes en 6 ans. Une progression similaire représenterait un peu moins de 2 min d’amélioration sur 60 min d'effort sur une période de 6 ans (ou moins d'une minute sur 30 minutes en six ans). Dans les détails cela donne :

21 ans : 3’36’’70 (record suisse)

22 ans : 3’33’’80 (record suisse)

25 ans : 3’32’’97 (record suisse)

27 ans : 3’31’’75 (record suisse encore actuel)

Pierre a réalisé ce chrono en 1985. En 2012, aucun européen n’a couru aussi rapidement sur cette distance !

Ses meilleurs temps

800 : 1’48’’80, Berne, à 25 ans

1000 : 2’16’’87, Berne, à 25 ans

1500 : 3’31’’75, Zürich, à 27 ans (record suisse actuel)

Mile : 3’50’’36, Coblence, à 24 ans (record suisse actuel)

2000 : 4’54’’46, Lausanne, à 29 ans (record suisse actuel)

3000 : 7’43’’46, Monaco, à 30 ans

5000 : 13’15’’31, Helsinki, à 28 ans

En fin de carrière il s’est aussi essayé sur des plus longues distances. Son chrono au semi ? 1h 04’32’’.

Pas forcément le plus endurant si on regarde les chronos  - mais était-il vraiment préparé pour cela ? - Pierre est, avec le médaillé olympique de Los Angeles Markus Ryffel, le meilleur coureur suisse que la Suisse a connu ces cinquante dernières années.

 

L’homme

Pierre a abandonné la compétition en 1993, mettant un terme à sa carrière sans tambours ni trompettes, à l’image de l’homme qui n’a jamais rien fait pour se mettre en avant. Exploits sportifs ou diplômes universitaires (licence en lettres et diplôme de maître de gymnase obtenus à l’université de Fribourg), cet athlète d’exception ne changera pas d’un pouce. Sa simplicité, sa gentillesse et sa modestie sont unanimement reconnues. Une rareté appréciable dans un monde de starification.

Aujourd’hui

Enseignant au centre professionnel de Sion, il joue au badminton et pratique le vélo de route pour le plaisir. Au terme de sa brillante carrière il n’a jamais eu l’envie de continuer à concourir par la suite au niveau «populaire». Je me souviendrai toujours de ce qu’il m’a dit lors d’une de nos trop rares rencontres: « je ne m’intéresse plus vraiment à l’athlétisme car le culte de la gagne, au détriment d’autres valeurs, a pris trop d’importance ; quand je regarde, c’est d’un œil distrait et amusé ». Comme je le comprends !

Sébastien

 

Oui, impressionnante carrière, les temps de Delèze sur 1500m seraient toujours au top niveau mondial aujourd'hui. Très peu de meetings se gagnent plus rapidement que sa victoire à Zurich (1985)en 3'31" (devant Sébastien...Coe!).
La grande tragédie de sa vie restera les JO de Los Angeles 1984 où, prétendant au podium du 1500m, il allait se qualifier aisément pour la finale lorsqu'il chuta à quelques mêtres de l'arrivée..Amusant qu'il est aussi nendard...
En lisant la news du baron, j'ai une pensée émue pour Boris Aquadro, qui nous a quitté il y a quelques années, et qui nous faisait vivre avec son enthousiasme légendaire les succès et échecs de Pierre Délèze.
Koni 05.09.2013 16:32
Et que diront ceux qui accusent à tort Sébastien de dénigrer ses "concurrents"?!
Bravo et meilleures salutations
CdA 03.09.2013 16:26
Un bien bel hommage, et ô combien mérité, à Pierre Délèze.
Bravo, c'est rare que des champions encensent pareillement d'autres champions!
Famille G. Berger 30.08.2013 18:02
Juste: Pierre Délèze est le meilleur coureur à pied de tous les temps en Valais. Toi tu es le sportif le plus talentueux que le canton ait jamais connu!
C'était mon cadeau d'anniversaire:-)
Bon anniversaire Baron!!!
David 29.08.2013 17:16
JOYEUX ANNIVERSAIRE et un énorme bisou à Sébastien, l'élu de mon cœur et de mon esprit!
Béa 29.08.2013 15:00