A quelques secondes du champion du monde...

Samedi, j'ai pu conserver le titre de Champion Suisse de la montagne. De bon augure pour la suite.

 Encore incertain 3 jours avant la course à cause de l'infection contractée voici deux semaines, j'ai accompli, samedi du côté du Moléson, une belle performance. De la même veine que mes meilleures courses des saisons écoulées. En taquinant le quasi imbattable néo-zélandais Jonathan Wyatt, champion du Monde à 7 reprises, dont en 2008, j'ai pu renouveller le titre de champion de Suisse de course à pied de montagne.

La course

Me sentant en grande forme depuis avril je sentais dès le premier km, tant les sensations étaient bonnes, que j'avais récupéré de ma récente maladie.

Au cours des 4km initiaux, entièrement sur l'asphalte, l'érythréen Michael Mehari fit plusieurs fois le forcing et provoqua une première sélection. Au fur et à mesure de ses accélérations la sélection s'opéra et, à l'entame du chemin 4x4, les principaux favoris étaient encore groupés: Jonathan Wyatt, Andy Sutz (champion d'Europe de duathlon il y a trois semaines), Stephan Wenk (vice-champion suisse l'an dernier) et moi l'accompagnaient. Au 5e km Wyatt fit la différence dans la montée sur l'alpage, dans la boue - j'avais opté pour des chaussures privilégiant la vélocité, Wyatt pour des trails favorisant l'accroche - qui mène au passage du jardin botanique (photo ci-dessous). On m'annonça 27 secondes de retard à cet endroit, les poursuivants étant à plus de 50 secondes probablement.

 

 Environ à mi-course: dans cette partie vallonnée il faut courir vite et sans tomber... 

Avant le mur d'arrivée (2km pour 490 m dénivelé!) l'écart avec Wyatt se stabilisa autour des 30-35 secondes. Là je me dis que je conserverais le titre sans trop de difficultés. Dans le dernier km  j'enfilai des gants, tant il faisait froid.

 A 7 ou 8min de l'arrivée, mon père m'informe de la situation et me transmet une paire de gants...

On m'informa alors de l'écart sur la tête: 28 secondes. Je tentais dès lors de croire à l'impossible, de me donner du courage pour coiffer le numéro 1 mondial au poteau...

Dès lors, je tente l'impossible...

 "J'échouai" finalement à 13 petites secondes, mais rarement je fus aussi proche de l'invincible Wyatt.Beau podium national, logique, avec les jeunes et prometteurs Andy Sutz et Stephan Wenk. Remarquable course du portugais, résidant en Valais, César Costa. Plus loin les régionaux Ançay, Grünig et Volery. Belle victoire d'Augustin Salamin chez les Juniors.

 

Quelques souvenirs pour les statistiques

Cette course, que j'avais disputée et gagnée facilement en 2007, ne me laissera que de très bons souvenirs :

  • pour la seconde année consécutive j'obtiens 2 titres nationaux dans deux disciplines sportives différentes (2008: course de montagne et Vertical Race en ski alpinisme; 2009: course de montagne et épreuve par équipe, avec Florent Troillet, en ski alpinisme), soit 4 titres nationaux en dix-huit mois
  • je suis le seul helvète des 20 dernières années à obtenir 3x ce titre national en course à pied de montagne
  • je deviens le 3e coureur et le premier suisse à passer sous l'heure au Moléson: après ma victoire en 2007 j'avais dit à mon collègue de l'équipe suisse de ski alpinisme Didier Moret, qui s'entraîne souvent sur le site du Moléson, que je pouvais y parvenir. C'est désormais chose faite.

La suite

Le temps final, de 58'51, correspond à 5 secondes près au chrono réalisé par l'italien Marco De Gaspari en 2007. Un peu plus de deux mois plus tard, il devint champion du monde...

Mon objectif de saison demeure donc inchangé: glaner une médaille aux prochains Championnats d'Europe qui se dérouleront en Autriche le 12 juillet. Lors de ma dernière participation aux CE, en 2007, j'avais obtenu une méritoire 5e place. C'était déjà très bien. La forme du jour sera déterminante face à mes adversaires principaux qui viendront d'Italie, de Turquie, d'Espagne, d'Allemagne, de Tchéquie, de Russie, de Grande-Bretagne, de Norvège et de France notamment.

A bientôt

Sébastien

 

 

Un grand bravo pour cette grande pérformance.
C'est magnifique... la classe... et maintenant une petite médaille au Championnat d'Europe...
Bonne préparation

www:stephanejoly.ch

salutations
Stéphane Joly 24.06.2009 09:12
Bravo champion, tu es le roi de la montagne certes mais, plus sûrement, le roi de mon coeur.
MFE 23.06.2009 11:23
C'était tout simplement splendide.
Avec le froid qu'il faisait, dans la grande dernière montée nous avions presque chaud en brandissant sonnette et drapeau valaisan.
Nous esperons que ce sera semblable en Autriche le 12 juillet.
Bravo encore
Albert Salamin et famille 23.06.2009 09:14
Bravo!! Super, einfach Super!!
Gratulation für dieses fantastische Rennnen!
Viele Grüsse
Rico
Rico 22.06.2009 20:55
Hello Sébastien !

Encore bravo pour cette magnifique course et ton titre de champion suisse. Cela m'a fait plaisir de voir tous ces articles sur toi dans les journaux. Tu es le "roi de la montagne" comme ils le disent si bien dans "le Matin".

Amitiés et à bientôt.
Stéphane 22.06.2009 17:57
Salut champion,

Un 3e titre de champion suisse toutes catégories à ton âge... à seulement 14 secondes du multiple champion du monde en titre... et malgré la maladie des dernières semaines. La classe!

J'ai malheureusement perdu hier mon natel... d'où ce mail. Pour une probable dernière saison on peut dire que, quelle que soit la suite, vu le titre et le temps, ta carrière se termine en apothéose...

Bravo encore et désolé de n'avoir pas pu être là ce samedi, je sais ce que ça représente de "performer" honnêtement.

Avec toute mon affection et mes excuses.

Koni
Koni 22.06.2009 17:19
Salut Sebastien,

toutes nos félicitations pour ta magnifique victoire aux CS de Neirivue-Moléson, et de n'être qu'à 13 secondes de J. Wyatt!

C'est clair pour un valaisan, ces 13 secondes...o)

Amitiés, et bisous à B.
Walter et Carole 22.06.2009 16:24