Seulement pour le plaisir

De nouveaux horizons

 A l’âge de 11 ans déjà, j’étais champion suisse de cross en Ecoliers, ayant enchaîné par la suite par d’autres titres cantonaux, romands et nationaux jusqu’à l’âge de 19 ans.

Entre 20 ans et 33 ans, je n’ai plus fait de compétition, privilégiant les études d’abord, la profession et les loisirs ensuite : c’était une belle période.

Trop de complications

Etre parvenu à obtenir un niveau international pendant plusieurs années dans deux sports différents, avec un engagement professionnel de plus de 50 heures par semaines, sort du commun. C’est pourtant ce que j’ai pu accomplir entre 2003 et aujourd’hui : une période riche, certes, mais très stressante.

Différents pépins de santé, dont une opération qui m’a contraint à un repos forcé pendant plusieurs semaines, ont achevé de me convaincre que cette phase de vie très accaparante est tournée.

Arrêt international

Je ne pourrai donc pas défendre mes chances aux Championnats du Monde en Slovénie de septembre, qui constituaient mon dernier objectif sportif : mes ambitions auraient été grandes sur un parcours à ma parfaite convenance (12km, pour 1300m de dénivelé positif et 80m de dénivelé négatif). Dommage !

Les conséquences de cette opération signifient ainsi la fin de ma « carrière internationale » en tant qu’athlète.

Plus jamais je ne participerai aux courses des cadors, soit les grands championnats: ici lors des CE 2009 au côté du champion turc Arslan Ahmet et de Marco De gasperi son dauphin (sa seule visite à Sierre-Zinal s'est soldée par un 2h30'50 soit, pour situer le niveau des meilleurs de la montagne, plus de 5 min de mieux que Kilian Jornet le vainqueur de cette année )

Le plaisir au cœur de l’entraînement

D’ici à quelques jours je pourrai à nouveau courir. A nouveau sur pieds je continuerai à entretenir ma condition et à m’entraîner tous les jours, car tel est mon plaisir.

Je me réjouis d’ores et déjà de cette nouvelle tranche de vie qui me permettra de profiter au maximum des activités physiques et de me lancer de nouveaux défis sans devoir me préoccuper des contraintes du sport d’élite.

Je regarderai le sport de compétition, ses développements et ses dérives, avec l’œil nouveau et critique du spectateur.

D’autres projets aussi

J’ai aussi d’autres projets sur lesquels je reviendrai. Je continuerai aussi à alimenter mon site Internet pour vous faire part de mes observations sur le sport et de mes nouvelles expériences.

Sébastien

 

Oui, bien sûr.
David Schneider fait 13e, un très bon résultat.
Martin Anthamatten se classe 50e, c'est moyen, mais la concurrence est autrement plus étoffée qu'en ski alpinisme: à nouveau pas de trace de Kilian Jornet, sans doute a-t-il peur de se mesurer aux meilleurs, car ses chances de figurer dans le Top 10 sont infimes à se niveau.
Martina Strähl est sur le podium: 3e, c'est évidemment une belle performance, même si elle a le talent pour l'emporter un jour.
Les juniors suisses sont très loin des meilleurs.
A +
Sébastien 10.09.2010 11:15
Hello,

tu as suivis les résultats des mondiaux ?

@ +

Alex
alex 09.09.2010 19:47
Hallo Sebastian

Dommage que tu quittes mais nous comprenons: tu a toujours donné de bons conseils à nous et nous admirons tout ce que tu as fait sur les terrains de sport et aussi avec ton attitude généreuse ! Ein Unikum, merci encore.
Viel Glück und Erfolg pourle futur
Dieter & Freunde 20.08.2010 19:02
Lieber Sébastien
Wir wünschen Dir in Deiner neuen Lebensphase von Herzen alles Gute. Du warst für uns ein herausragender Spitzensportler und bleibst ein sehr sympathischer Sportsfreund :-)
Herzliche Grüsse aus dem Saanenland
Hansruedi und Ruth Oehrli, Gstaad 16.08.2010 08:04