Victoire à Schwyz

Victoire aisée lors de la Wildspitzlauf à Steinerberg près de Schwyz

La Suisse centrale terreau de course de montagne

 De nombreuses courses de montagne sont organisées en Suisse Centrale. L’an dernier j’avais remporté la Haldi-Berglauf dans le canton d’Uri et le Rütlischwur-Gedenklauf, dont le tracé traverse un petit bout d’Uri et de Nidwald. Pour une première sortie dans la région cette année, j’ai choisi le canton de Schwyz et la Wildspitzlauf, épreuve membre du Championnat de Suisse Centrale.

 La région

 La Suisse centrale est une région magnifique. Lacs, montagnes, forêts, pâturages, villages typiques et petites villes historiques se côtoient en harmonie, tout en proposant un cadre de vie préservé et enchanteur. La configuration topographique de l’endroit propose de nombreux points de vue panoramiques. Certains, comme le Rigi, le Pilatus ou le Stanserhorn, jouissent d’une notoriété internationale. D’autres, comme le Wildspitz par exemple, offrent un panorama extraordinaire tout en étant plutôt méconnus. Mon amie Béatrice et moi avons passé la nuit à Schwyz, une bourgade empreinte d’histoire et de saveurs.

Le parcours

 Départ à Steinerberg dans un petit village qui surplombe le lac du Lauerzsee, à 615m d’altitude. Arrivée  au sommet du Wildspitz à 1580m. De là une vue imprenable sur les lacs alentours comme le Lac de Zoug et le Lac des 4 Cantons notamment. « Profil standard » avec 970m de dénivelé répartis sur 7,7km. Surprise par contre concernant le revêtement : sur les 6 premiers km, 5 se font sur une route d’alpage asphaltée ! Dommage, car les chemins de montagne y sont nombreux dans la région. Superbe dernier km sur un chemin de montagne irrégulier.

La course

 180 participants. Après 1km un trio se forme avec le zurichois Beat Blätter, qui finira 2e en scratch, le lucernois Erwin Müller, 3e en scratch, et moi. Après 2km je me dégage, puis je creuse progressivement l’écart. A mi-parcours j’avais près d’une minute d’avance, à l’arrivée j’en aurai 3.

Majestueux site d’arrivée, avec une vue splendide et un restaurant posé quasiment au sommet de la « montagne ». De nombreux chemins balisés et itinéraires de VTT sillonnent la région, certains jusqu’aux crêtes. Une région à visiter absolument… et où il doit faire bon vivre !

Résultats: 2009_Wildspitzlauf.pdf

Sébastien

Félicitations Sebastien !

prochain rendez-vous dimanche à Morat-Fribourg !

bonne récupération !
Staehli Christian 30.09.2009 09:05